Contribution de la Fédération des Conseils de Parents d’Élèves à la concertation « Refondons l’école »

 

La concertation en vue de la loi d’orientation et de programmation sur l’Ecole a commencé, comme vous le savez, début juillet.

Vous trouverez sur le lien ci-dessous les fiches préparées pour chacun des 11 ateliers thématiques s’étant réunis ces dernières semaines.

Les premières contributions que la FCPE a envoyées sont en ligne ici

Lancement de la concertation sur la loi d’orientation

Début juillet, la FCPE était présente au lancement officiel des travaux de la concertation sur la refondation de l’Ecole, en présence de l’ensemble des membres de la concertation.

La concertation durera jusqu’à la fin septembre et un rapport sera remis au ministre de l’Education nationale début octobre. Après quoi commenceront les travaux de rédaction du projet de loi d’orientation et de programmation et la discussion parlementaire.

Quatre personnalités constituent le comité de pilotage de l’ensemble des travaux : François Bonneau, président du conseil régional du Centre et vice-président délégué de l’Association des régions de France, président de la commission éducation de l’ARF ; Marie-Françoise Colombani, éditorialiste au magazine Elle ; Christian Forestier, administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers, ancien président du HCEE (Haut Conseil de l’évaluation de l’Ecole) et co-président du comité scientifique de la conférence nationale sur les rythmes scolaires ; et Nathalie Mons, professeure de sociologie à l’université de Cergy-Pontoise.

4 groupes de travail ont été institués, divisés en ateliers thématiques : « la réussite scolaire pour tous », « les élèves au cœur de la refondation », « un système éducatif juste et efficace » et « des personnels formés et reconnus ». La FCPE est présente dans chacun des groupes. Chacun des groupes se réunira en atelier une à deux fois par semaine en deux sessions : du 10 au 20 juillet et du 20 août à fin septembre.

Vous retrouverez ces informations ainsi que la lettre de mission du comité de pilotage sur le site internet dédié, www.refondonslecole.gouv.fr.

Ce site accueillera des contributions des membres de la concertation et est ouvert à la participation de tous, tout au long des travaux. La FCPE enverra ses contributions, générales et thématiques. Nous prévoyons en particulier de rédiger une fiche sur chacune des thématiques sur la base du projet éducatif et des 12 exigences. Nous vous les enverrons systématiquement et vous proposons d’enrichir les positions fédérales par des contributions supplémentaires illustrant un aspect d’une thématique par des « bonnes pratiques » ou des expérimentations locales, qui pourront aussi être proposés pour publication sur le site de la concertation.

Comme chaque fois qu’un grand débat est organisé nationalement sur les questions éducatives, la FCPE prendra toute sa place dans les discussions, afin de porter ses propositions auprès des pouvoirs publics comme de l’opinion.

Communiqué FCPE – La FCPE pleinement engagée dans la refondation de l’école

La FCPE était présente au lancement de la concertation sur la refondation de l’École de la République en présence du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault et des ministres Vincent Peillon et George Pau-Langevin, ce jeudi 5 juillet 2012.

La FCPE a rappelé les 12 exigences qu’elle a portées durant la campagne des élections présidentielle et législatives. Ce sont ces exigences qu’elle continuera de défendre dans le débat public, avec comme seul objectif l’intérêt de l’enfant.

Tout au long de la concertation qui s’ouvre, la FCPE s’attachera à défendre une école plus juste, plus ouverte et plus solidaire ainsi qu’un service public de l’éducation au service de la réussite de tous doté des moyens nécessaires à l’accomplissement de ses missions.

Forte de son projet éducatif, la FCPE n’entend pas laisser ce débat être détourné au profit d’une discussion purement budgétaire où les questions essentielles que sont la formation des enseignants, le renouveau des méthodes pédagogiques, la consolidation du collège unique et du socle commun, le service public d’orientation, les rythmes scolaires… seraient abandonnées.

La FCPE prend en compte de manière positive les premiers pas du ministère dans les discussions relatives à la nouvelle loi d’orientation et de programmation pour l’École, mais restera vigilante dans la suite des débats qui s’ouvrent.

Rejoindre la FCPE

Pourquoi adhérer à la FCPE ?

Adhérer et militer dans une fédération nationale c’est se donner les moyens d’agir collectivement pour l’ensemble des élèves, au sein d’une structure reconnue.
C’est avoir les moyens de se former et de s’informer sur le système éducatif, pour le faire évoluer et répondre aux demandes de la société.
C’est avoir les moyens de mutualiser les expériences et d’être plus efficaces pour aider les parents.
C’est avoir les moyens d’être plus réactifs face aux propositions de réforme de de l’Education nationale et d’être consultés par les pouvoirs publics (collectivités territoriales, inspections académiques et rectorats, parlement, ministères).

Parce qu’ensemble, nous sommes plus forts pour nous faire entendre !

 

Comment adhérer à la FCPE ?

En remplissant le bulletin ci-dessous et en le transmettant au conseil local de l’établissement scolaire de votre enfant. Si vous chercher à entrer en contact avec un conseil local, rendez-vous sur les pages des écoles.

La part revenant au conseil local nous permettra de mener des actions sur la commune et d’en informer les parents.

bulletin d’inscription au format PDF